Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entretien de Ségolène Royal au Parisien

par Pavillon vers l'avenir 29

 

A quel type de confrontation faut-il s’attendre ce soir ?

SEGOLENE ROYAL. M.Sarkozy l’a dit lui-même : il n’a rien à perdre. Il a même osé affirmer qu’il allait «exploser» François Hollande. Il se croit dans une bagarre de rue ?  J’en déduis qu’il conçoit ce rendez-vous comme un match de boxe, alors que Francois Hollande s'adresse a l'intelligence des citoyens. Sarkozy va chercher à esquiver son bilan catastrophique en mettant tout sur le dos de la crise: en 2007 déjà, il  avait fait le coup se présentant comme un homme neuf alors qu’il était au gouvernement depuis cinq ans. Enfin, Sarkozy utilise comme d'habitude les techniques des prétoires comme par exemple citer en les déformant des phrases des proches de Francois Hollande pour le dénigrer sans en avoir l'air. Mais la ficelle est devenue grosse comme un câble.

François Hollande, favori des sondages, n’est-il pas contraint à une certaine retenue ?

Il a la responsabilité d’incarner le prochain président de la République. Il est donc dans une attitude qui correspond à ce dont la France a besoin. Il y a d’un côté celui qui pendant toute cette campagne est resté calme, fort, serein et de l’autre un candidat au pied du mur qui est dans une tension, une agressivité, des annonces quotidiennes farfelues et des affaires qui l'encerclent.

La pugnacité de Sarkozy est-elle à craindre ?

Non car François Hollande est très pugnace. Et ce qui fait sa supériorité c'est qu'il l'est, non pas pour lui-même, mais pour les millions de Français qui mettent en lui l'espoir immense de changement.

Doit-il prendre des coups sans broncher ?

Tout dépend de la nature des coups : comme Francois Hollande l'a fait de façon très efficace depuis un an dans ses interventions, toute affirmation mensongère de Nicolas Sarkozy est rectifiée sur le champ.  La capacité de réplique de François Hollande n’est plus à démontrer. Il est porté par l'avenir de notre jeunesse et l'attente pressante de justice et d'efficacité pour le pays.

Son sens de la dérision est-il un avantage ?

Bien sûr! Le débat n’est pas un spectacle mais l'humour décapant est un talent que François possède comme l'avait  François Mitterrand.

Faut-il se coucher tôt ?

Ce qu'il faut c'est être prêt . Et après ces longs mois de campagne notre candidat l'est parfaitement et connaît les thématiques de l’adversaire et ses angles d'attaques pour échapper à l'heure des comptes sur ses promesses mensongères.

Ce débat peut-il avoir une influence sur le vote de dimanche ?

En général, le débat consolide les électorats dans leur choix. Chacun est renforcé dans sa préférence. Cela peut agir sur les indécis mais à la marge et vu les 5 ans écoulés, les indécis viendront vers celui qui porte le changement, le respect, la justice et l'ouverture de nouveaux possibles.
Propos recueillis par Eric Hacquement.

 

 

Adhérer à Désirs d'avenir en cliquant ICI

Site : http://www.leblogdesegoleneroyal.fr

Compte Facebook: http://www.facebook.com/segoleneroyal

Compte twitter: http://twitter.com/royalsegolene

1